Delft (Delft) est la première capitale des Pays-Bas : cette ville fut choisie pour sa résidence par Guillaume d'Orange, qui mena le soulèvement contre les Espagnols au XVIe siècle. Lorsque le prince a été tué par les conspirateurs, il a été enterré dans l'une des églises locales, Nieuwe Kerk. Depuis lors, les représentants décédés de la famille royale néerlandaise ont été enterrés dans cette attraction.

Géographie

Delft est située dans la province de Hollande-Méridionale (Zuid-Holland), entre deux grandes villes néerlandaises -Rotterdam(Rotterdam) etLa Haye(Den Haag). Delft est à 16 km de la première ville et à 11,5 km de la seconde. Si vous regardez la carte, vous pouvez voir qu'Amsterdam, la capitale des Pays-Bas, est située à 68 km de Delft.

La superficie de Delft est de 24,08 km2, avec environ 100 mille habitants. Parmi eux - 70 % néerlandais, 25% - Indiens, Turcs, Surinamais, Marocains, Chinois.

La rivière Schie traverse la ville. Dans la partie sud de Delft, elle s'appelle Delftse Schie, dans la partie nord, elle se transforme en Rijn-Schiekanaal. Comme dans de nombreuses villes des Pays-Bas, de nombreux canaux ont été creusés ici, mais seuls quelques-uns sont utilisés pour la navigation.

Histoire

L'histoire de Delft peut être divisée en deux périodes. Le premier est l'émergence d'une colonie, l'octroi de droits de cité et la participation à la lutte pour l'indépendance des Pays-Bas. La seconde est l'histoire moderne, lorsque Delft, d'une ville commerçante développée, est devenue le principal centre de création de hautes technologies du pays.

Histoire ancienne

Le nom de Delft a été donné à la colonie qui s'étendait autour d'un canal creusé dans cette zone en 1100. Le village a été nommé « delf », ce qui signifie « canal creusé artificiellement ». En raison de son emplacement favorable, la colonie est d'abord devenue un important centre commercial. Sa population augmente rapidement, grâce à laquelle Delft obtient le droit de cité en 1246. Au milieu du XIVe siècle. Delft était entourée de murs médiévaux, au-delà desquels elle n'est allée qu'au XIXe siècle.

En 1536, un incendie se déclare dans la ville, au cours duquel tous les bâtiments en bois brûlent. Il a fallu environ un siècle aux résidents locaux pour restaurer la ville. Cela est en grande partie dû au fait que dans les années 60. XVIe siècle les Hollandais se sont rebellés contre la domination espagnole - et en 1572, Delft a rejoint les rebelles.

A la tête de la résistance se trouvait le prince Guillaume d'Orange, qui voulait unir non seulement les provinces du nord, mais aussi les provinces du sud du pays. Par conséquent, il n'a pas immédiatement accepté l'Union d'Utrecht, que les régions du nord ont conclu entre elles, formant un État indépendant - la République des Provinces-Unies (Republiek der Zeven Verenigde Nederlanden). Mais lorsque le prince s'est rendu compte que l'unification était impossible, il a dirigé les forces alliées.

Guillaume d'Orange a été assassiné plus d'une fois, et l'une des tentatives a été couronnée de succès. Alors que le prince était dans sa résidence, il a été tué par le fan catholique Balthazar Gérard, tirant plusieurs balles à bout portant. Wilhelm mourut presque instantanément, et son assassin fut attrapé et condamné à une mort cruelle : ils lui coupèrent la main droite avec un fer chaud, lui enlevèrent la peau, l'écartèrent, lui arrachèrent le cœur et lui coupèrent la tête.

Histoire moderne

Au XVIIe siècle. La Compagnie hollandaise des Indes orientales ouvrit un bureau à Delft, ce qui contribua à la prospérité de la ville : café, thé, épices aromatiques, porcelaine chinoise arrivaient ici d'outre-mer, et le commerce était florissant. Dans le même temps, des ateliers de production de porcelaine blanche et bleue apparaissent dans la ville, dont les produits sont devenus célèbres dans le monde entier.

Au milieu du XVIIe siècle. un drame s'est produit : un entrepôt de poudre à canon situé dans le centre-ville a explosé, qui stockait 45 tonnes de poudre à canon, ce qui a entraîné de graves destructions et de nombreuses victimes. Lorsque la ville a été reconstruite, les autorités sont devenues plus intelligentes, et donc l'arsenal a été équipé à la périphérie.

Université de technologie de Delft

En 1672, Delft cessa d'être une grande ville commerçante lorsque le commerce se déplaça vers La Haye et Rotterdam. Au lieu de cela, il a acquis un caractère industriel: en 1842, l'Académie royale pour la formation des ingénieurs a été ouverte ici, connue sous le nom de Technische Universiteit Delft. C'est l'établissement d'enseignement technique le plus ancien et le plus important du pays, dont les diplômés étaient les lauréats du prix Nobel de physique et de chimie.

Une usine de levure et de distillerie (Koninklijke Nederlandsche Gisten Spiritusfabriek) fait également son apparition dans la ville ; pour la première fois dans le pays, un quartier ouvrier, Agnetapark, est construit.

Curiosités

Delft ressemble à une ville-jouet - vieux immeubles bas, nombreux canaux, manque de foule. Bien que de nombreuses entreprises soient concentrées ici, dont les employés travaillent au développement des dernières technologies, Delft ressemble extérieurement à une ville épargnée par le développement rapide de la civilisation, une ville de province figée dans le temps.

Mairie

La mairie de Delft

L'hôtel de ville de Delft (Stadhuis van Delft) est l'un des plus beaux sites de la ville. Le premier bâtiment de l'hôtel de ville a été construit par les habitants de la ville en 1200. C'était une puissante structure en pierre avec une tour, à l'intérieur de laquelle se trouvait une prison, où jadis le meurtrier de Guillaume d'Orange, Balthazar Gérard, attendait une sentence.

L'hôtel de ville a réussi à résister à l'incendie de 1536, mais un incendie en 1618 l'a détruit, ne laissant qu'une prison. Hendrick de Keyser a été chargé de développer le nouveau projet. Il quitta la tour et construisit à proximité un édifice de style Renaissance à deux étages. La mairie a été restaurée en un temps record : deux ans après l'incendie, la construction était achevée, etLa tour qui est devenue une partie de l'hôtel de ville est actuellement le plus ancien bâtiment de la ville.

Maintenant que le conseil municipal se réunit dans le bureau du maire, des mariages ont lieu. En mémoire du passé, un musée de la torture a été ouvert ici. Pour le visiter, vous devez prendre rendez-vous avec le bureau d'excursions à l'avance. L'entrée de la mairie est généralement fermée aux touristes, mais des excursions sont parfois organisées pendant les mois d'été. De plus, divers événements sont organisés périodiquement à l'intérieur de l'hôtel de ville et vous pouvez entrer dans le bâtiment après avoir acheté un billet.

  • Adresse : Markt, 87 (place du marché) ;
  • Site Internet:delft.nl;
  • Informations sur le musée de la torture :www.delft.nl.

Vieille église

La plupart des drLe temple le plus ancien de Delft est l'Oude Kerk Delft, qui se traduit par « la vieille église ».L'Oudekerk a été construit en 1246 entre deux canaux. Cent ans plus tard, un clocher de 75 mètres est apparu près de l'église, pour la construction de laquelle, faute de place, l'un des canaux a été partiellement comblé. Ainsi, la moitié de la tour a été construite sur un sol sablonneux, l'autre sur le sol, qui était recouvert d'un réservoir. Le clocher s'étant avéré trop lourd pour un tel sol, le bâtiment a commencé à s'incliner. Maintenant, l'angle d'inclinaison du clocher est dévié de l'axe de deux mètres, c'est pourquoi la structure ressemble à la tour penchée de Pise, et les habitants l'appellent le Falling Jan (Scheve Jan).

Vieille église

La forte pente du clocher inquiète les habitants de la ville depuis des siècles. En 1843, le conseil municipal décide de réduire la structure au niveau de la toiture de la nef principale de l'église. Les habitants se sont opposés à cette décision et un projet plus coûteux a été choisi pour renforcer la tour, ce qui a entraîné l'arrêt de la chute du clocher. Mais les touristes ne viennent pas ici.

En 1570, la plus grosse cloche Bourdon des Pays-Bas apparaît sur le clocher(Bourdon), dont le poids est d'environ 9 tonnes, diamètre - 2,3 m.Comme lors de la sonnerie cela crée des vibrations extrêmement fortes qui peuvent endommager la tour, la cloche ne sonne que lors des funérailles des membres de la famille royale.

À Oudekerk, les services ont toujours lieu le dimanche et les jours fériés chrétiens, auxquels tout le monde peut assister gratuitement. Ceux qui souhaitent voir l'église à un autre moment devront payer l'entrée. Des concerts de musique d'orgue sont également donnés au temple.

  • Adresse : Heilige Geestkerkhof, 2, 25 ;
  • Site Internet:oudeennieuwekerkdelft.nl;
  • L'ancienne et la nouvelle églises ont un site, elles fonctionnent en même temps. Par conséquent, lors de leur visite, il est préférable d'acheter un billet combiné qui vous permet d'inspecter l'Oudekerk, Newkerk et la tour avec. La carte du musée n'est pas valable ici. Les temples sont situés à une distance de 500 m les uns des autres (5 min. à pied).

Nouvelle église

Nouvelle église

Nieuwe Kerk ou New Church est situé sur la place du marché en face de l'hôtel de ville. Guillaume d'Orange et d'autres membres de la famille royale sont enterrés ici. La nouvelle église est également connue pour son clocher, qui mesure 108,75 m de haut, ce qui en fait le deuxième plus haut des Pays-Bas.

La première église en bois dédiée à la Vierge Marie est apparue en 1351. Comme l'église s'est avérée être la deuxième église chrétienne construite à Delft, elle a été nommée ainsi - Nieuwe Kerk. Dix-huit ans plus tard, il a été décidé de remplacer le bâtiment en bois par un bâtiment en pierre, et en 1420 la construction a été achevée. Le clocher a été érigé plus longtemps, n'achevant les travaux qu'en 1496. Un nouveau point de repère a été dédié à St. Ursule.

Le clocher s'est avéré fatal pour la ville : en 1535, la foudre l'a frappé, provoquant non seulement la destruction de l'église, mais aussi un terrible incendie de la ville. Cent ans plus tard, le temple a beaucoup souffert de l'explosion de la poudrière, mais un an plus tard, l'église a été restaurée. En 1872 p. la foudre a détruit la flèche du clocher.

La reconstruction du temple a été effectuée plus d'une fois, ses vitraux sont particulièrement remarquables. Également installé ici est un orgue qui a 3 mille tuyaux et 48 voix. Les cloches sont apparues sur le beffroi en 1660. La Nouvelle Église est une église active. Des concerts d'orgue y sont également régulièrement organisés.

  • Marché, 80 ;
  • Site Internet:oudeennieuwekerkdelft.nl;
  • Horaires d'ouverture : novembre-janvier du 11 au 16 (samedi du 10 au 17), février et mars du 10 au 17, avril-octobre du 9 au 18. La tour ferme une heure plus tôt que l'église ;
  • Billet combiné (Ancienne et Nouvelle église + tour) : adultes - 8 €, enfants de 12 à 18 ans, ainsi que étudiants - 5,5 €, enfants de 6 à 11 ans - 2,5 €, plus jeunes - seule l'entrée de l'église est gratuit, la tour n'est pas autorisée.

Prinsenhof

Le palais Prinsenhof (Prinsenhof), qui signifie « Cour du Prince », tire son nom du fait que la résidence de Guillaume d'Orange se trouvait ici.Maintenant, il abrite le musée Prinsenhof Delft art museum, où vous pourrez voir les toiles de peintres locaux des XVIe-XVIIe siècles, la célèbre porcelaine de Delft, des produits en argent, des objets d'art moderne.

Palais Prinsenhof

Avant de devenir une résidence, à partir de 1403 il y avait un couvent de St. Agathe(Sint-Agathaklooster), qui pendant la Réforme dans la seconde moitié du XVIe siècle. passa en possession du prince d'Orange. En même temps, les religieuses n'étaient pas dispersées, mais un petit espace leur était réservé pour vivre. De plus, une chapelle protestante a été installée dans l'édifice.

Guillaume a adapté la plus grande partie du monastère à ses besoins : il y a vécu et travaillé. Dans le même immeuble, Balthazar Gérard l'a tué, et sur le mur de l'escalier qui menait aux chambres du prince, des traces de balles sont encore conservées. A proximité se trouve un masque mortuaire.

  • Adresse : Sint Agathaplein, 1, près de la vieille église ;
  • Site Internet:prinsenhof-delft.nl;
  • Horaires d'ouverture : de 11 à 17 ;
  • Prix du billet : adultes - 12 €, de 13 à 18 ans - 6 €, de 4 à 12 ans - 3 €, les plus jeunes sont gratuits.

Comment aller là

Amsterdam est à 68 km de Delft, le trajet ici prendra donc environ une heure. Pour ce faire, vous pouvez utiliser le train et la voiture. Il n'est pas pratique de voyager en bus, car vous devez vous y rendre avec des transferts.

Par le train

Les trains partent de la gare Amsterdam-Zuid et Amsterdam Centraal toutes les 20 minutes. pendant la journée et une fois par heure la nuit. Arrive à Delft après 45-60 minutes, certains itinéraires passent par l'aéroport de Schiphol. Pour un billet en deuxième classe, vous devez payer 13 €, en première classe - 22,1 €. Plus de détails sur les horaires, les itinéraires et les prix peuvent être trouvés sur le site Webwww.ns.nl.

En voiture

Un trajet en voiture d'Amsterdam à Delft prend une heure. Pour ce faire, prenez l'autoroute A10 (Amsterdam-Ouest) et suivez-la jusqu'à l'autoroute A4/E19, puis dirigez-vous vers Oostpoortweg (Delft). En arrivant sur l'autoroute A13 / E19, prendre la sortie 9-Delft en direction de Delft. Continuez ensuite sur Oostpoortweg, Julianalaan, Mijnbouwstraat, Zuidwal, Lange Geer et Koornmarkt en direction d'Oude Langendijk.

Pourquoi venir ici

 Oostpoort

Les sites touristiques de Delft valent vraiment le détour pour quiconque s'intéresse à l'histoire de la famille royale et souhaite également se promener dans le calme et la tranquillité le long des ruelles médiévales étroites. La porte orientale des murs médiévaux (Oostpoort), des palais et des châteaux ont été conservés ici. Vous pouvez également visiter le Royal Delft - Koninklijke Porceleyne Fles sur Rotterdamseweg, 196. Ici, vous pouvez non seulement regarder les artisans au travail, mais même essayer de mouler, brûler, décorer vous-même quelque chose.

Et dans l'ancien cimetière près de la Royal Yeast and Distillery se trouve la tombe de l'horloger berlinois la Karl-Wilhelm Naundorf, qui s'est fait passer pour le roi Louis XVII de France, affirmant que le monarque était mort et avait réussi à s'échapper de la prison du Temple. Naundorf est le seul prétendant dont les propos n'ont pas encore été réfutés, et dont les descendants ont eu droit au patronyme Bourbon.

Veuillez noter cet article
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (170estimations, moyenne :4,46sur 5)
Chargement...