Monuments d'Amsterdam

Amsterdam est l'une des villes les plus controversées au monde. Ici, côte à côte, il y a d'anciens temples et maisons closes, et dans les musées, vous pouvez voir non seulement des objets anciens, des peintures d'artistes célèbres, mais aussi des expositions consacrées aux tatouages, au sexe, à la drogue. Amsterdam a été construite sur un barrage, elle est donc tout imprégnée d'un réseau de canaux d'eau formé par la rivière Amstel. C'est pourquoi bon nombre des principales attractions de la ville sont situées au bord de l'eau.

Monuments d'Amsterdam

L'histoire de la ville

A la fin du XIIIe siècle. un village de pêcheurs à Amsterdam (traduit par « barrage sur la rivière Amstel ») a reçu le statut de ville, car à cette époque, il était le centre du commerce maritime. Ensuite, il a été annexé au comté de Hollande (Graafschap Holland), après quoi le développement et la croissance actifs d'Amsterdam ont commencé.

Description d'Amsterdam

Aujourd'hui, la capitale des Pays-Bas couvre une superficie de 220 km2 et abrite 825 000 personnes, ce qui signifie que près de 4,5 000 habitants vivent sur un kilomètre carré. Les parcs et réserves naturelles occupent 12% du territoire de la ville.

La partie historique de la ville est une petite zone, au nord-est de laquelle se trouvent un port et une gare. A l'ouest se trouve le canal Singel, qui jusqu'au 16ème siècle. était le fossé entourant la ville. Maintenant, il commence près de la gare et se jette dans la rivière Amstel. Au sud et au sud-est se trouve le canal Nieuwe Herengracht.

Le centre ancien est divisé en deux parties :

  1. Un plus récent est situé à l'ouest - c'est la zone entre le canal Singel et les rues Rokin et Domrak. À côté se trouve le quartier Jordaan, où vivaient les ouvriers, aujourd'hui riches et célèbres. Voici la maison d'une fille juiveAnne Frankqui est mort pendant la guerre, ainsi que l'église occidentale, dans les murs de laquelle Rembrandt a été enterré, qui a vécu dans cette région.
  2. Le reste du centre historique est plus ancien. Ici, sur une superficie ne dépassant pas 1 km2, les principales attractions sont situées. Y compris le célèbrequartier rouge(De Wallen), la partie la plus ancienne d'Amsterdam.

Place principale

Place du Dam

Place du Dam, aussi appeléePlace du barrage(Place du Dam) - le principal de la capitale des Pays-Bas.Les événements les plus importants de la ville ont lieu ici, et la vie ne s'arrête jamais de jour comme de nuit. La place doit son nom au barrage, qui au XIIIe siècle. construit sur la rivière Amstel. Le barrage a été progressivement renforcé, agrandi et a finalement atteint des dimensions telles qu'il a été possible d'y construire deux petites zones, qui ont été combinées en une seule. Puis des maisons sont apparues le long de celle-ci.

Ainsi, la place du Dam est située en plein centre de la ville, à 750 m de la gare. Il se caractérise par une forme rectangulaire : sa longueur est de 100 m du nord au sud, 200 m d'est en ouest.De nombreux édifices importants y sont situés.

Palais Royal

Tout d'abord, c'est le Palais Royal (Paleis op de Dam) dans la partie ouest de la place. Au début, il servait d'hôtel de ville, et seulement un siècle et demi plus tard, il devint la résidence des rois. Sur le côté se trouve l'église calviniste Nieuwe Kerk, construite au XVe siècle. (son entrée principale est située sur la Gravenstraat adjacente, 17). De plus, Dam Square abrite une succursale de Madame Tussauds Amsterdam, à Londres.
A l'est de la place se trouve une stèle blanche dont la hauteur dépasse vingt-deux mètres. Il a été érigé à la mémoire des personnes tuées pendant la Seconde Guerre mondiale. Derrière c'est l'hôtel Krasnapolsky.

Palais Royal

Le Palais Royal (Paleis op de Dam) a été construit sur un sol marécageux. Pour éviter que la structure ne s'enfonce dans le sol et ne vacille avec le temps, créant ainsi la fondation, les artisans ont enfoncé près de 14 000 pieux dans le sol, dont la longueur était de 12 m. Une plate-forme a été installée sur les pieux, après quoi ils ont commencé à construire le bâtiment.

La construction dura dix-sept ans et s'acheva en 1665.

Au début, on supposait que l'hôtel de ville serait situé ici. En effet, l'administration de la ville est en ses murs depuis un siècle et demi. Puis, en 1808, le frère de Napoléon Bonaparte - Louis (Lodewijk Napoleon) devint le souverain des Pays-Bas. Il a décidé de faire de l'hôtel de ville sa résidence, après quoi il est devenu connu sous le nom de Palais Royal.Louis Bonaparte commande une collection de mobilier de style Empire pour le palais, lampes, tapisseries qui ont survécu jusqu'à ce jour.

Palais Royal

Après le renversement de Napoléon, le prince William (Guillaume Ier) est arrivé au pouvoir, qui a rendu le bâtiment à la ville en 1813. Mais très vite le conseil municipal a vu que cela lui coûterait trop cher, tandis que Guillaume, après le sacre, s'est rendu compte qu'il avait besoin d'une résidence. C'est pourquoi en 1814 la ville donna l'hôtel de ville à son usage.

Dans les années 30. siècle dernier, les autorités de la ville ont vendu le bâtiment à la famille royale pour 10 millions de florins. Après cela, le palais a été restauré plusieurs fois. Désormais, les représentants de la famille royale vivent à peine ici, préférant un palais à La Haye. Par conséquent, Paleis op de Dam est utilisé pour des réceptions, des visites, des récompenses. Ici aussi, les rois abdiquent le trône. Ces jours-là, l'entrée des touristes au palais est fermée. Les horaires d'ouverture sont consultables sur le sitewww.paleisamsterdam.nl.

Au rez-de-chaussée, vous pourrez visiter la galerie d'art, où sont exposées des peintures de Rembrandt, Govert Teuniszoon Flinck, Ferdinand Bol. Diverses expositions y sont organisées en été et en automne. La salle, les salles du Conseil, la Cour des Magistrats, la Chambre du Conseil de la Ville sont ouvertes à la visite.

Nouvelle église

La nouvelle église (Nieuwe Kerk) est située près du palais royal. L'entrée principale se trouve au 17 Gravenstraat, mais vous pouvez également accéder à l'intérieur du bâtiment depuis la place du Dam. C'est le deuxième plus grand temple des Pays-Bas : sa hauteur avec la flèche est de 108,76 m.

Nouvelle église

Malgré son nom, Nieuwe Kerk est l'un des plus anciens temples de la ville. Sa construction a commencé en 1380 lorsqu'il est devenu évident que l'église principale d'Amsterdam, St. Nicolas (Oude Kerk), n'est pas en mesure d'accueillir tous les laïcs. Le banquier Willem Eggert a fait don de son jardin pour la construction de l'église, qui a ensuite été enterrée dans la chapelle.

En 1409, le temple a été consacré, mais après douze ans, il a été détruit par un incendie. Bien que le monument ait été rapidement restauré, un incendie en 1452 a laissé le temple en ruines. Le troisième incendie grave s'est produit en 1645. Après cela, le temple a été construit dans le style gothique. À la fin du XIXe - début du XXe siècle. le bâtiment a été reconstruit avec l'ajout d'éléments néoclassiques.

A la fin du XXe siècle. une autre reconstruction était nécessaire, mais l'Église réformée des Pays-Bas a déclaré qu'il n'y avait pas d'argent pour cela et que le temple serait donc fermé. Ensuite, il a été transféré à une fondation laïque, avec l'argent de laquelle le monument a été restauré. Maintenant, le bâtiment est utilisé pour des concerts d'orgue, des expositions, des foires aux antiquaires (détails ici :www.nieuwekerk). Des représentants de la famille royale se marient également ici, des couronnements ont lieu.

Ce temple est généralement très important pour les rois : depuis 1584, de nombreux représentants de la dynastie royale ont été enterrés dans ses murs. En plus d'eux, de nombreuses personnalités d'Amsterdam ont trouvé leur dernier repos ici. Il faut cependant noter qu'un tel quartier à l'intérieur de l'ancienne église ne gêne pas les organisateurs d'expositions et de fêtes.

Musée Madame Tussauds

Musée Madame Tussauds

Musée Madame Tussauds(Madame Tussauds Amsterdam) à Amsterdam est situé à Dam Square, 20. C'est la première branche du célèbre musée de Londres. Une exposition a été ouverte ici en 1971 à Kalverstraat. Vingt ans plus tard, les expositions ont été déplacées à leur emplacement actuel.
Une partie de l'exposition raconte l'histoire des Pays-Bas, ainsi que diverses découvertes géographiques. Il abrite des pirates, des paysans en tenue nationale, de riches citadins.

Ici aussi, vous pouvez voir des figures de cire superbement exécutées de personnages historiques, de dirigeants célèbres, d'artistes, d'athlètes. Parmi eux, Rembrandt, Van Gogh, Gorbatchev, Lénine, le Pape ou encore Madame Tussauds elle-même, qui fonda un musée à Londres à la fin du XVIIIe siècle. Bien sûr, il y avait une place ici pour Michael Jackson, Madonna, Charlie Chaplin. Divers effets spéciaux, des personnages en mouvement ajoutent un effet spécial de réalité. L'exposition est constamment mise à jour.

Pour accéder à ce musée, vous devez faire une énorme file d'attente pour les billets. Par conséquent, il est préférable de les acheter via Internet : c'est plus facile, moins cher et permet de gagner beaucoup de temps. En savoir plus sur le musée ici :www.madametussauds.com.

Monument national

Monument national

Le monument national (Nationaal Monument) est apparu sur la place du Dam en 1956. Dodenherdenking a lieu ici chaque année le 4 mai. C'est le nom de la commémoration des personnes décédées pendant la Seconde Guerre mondiale et d'autres hostilités.

La composition repose sur une colonne en béton dont la hauteur est de 22 m, le tout revêtu de travertin blanc (c'est le nom du tuf à la chaux). Sur le devant de la stèle se trouve un bas-relief de quatre hommes nus, enchaînés. Ils parlent de douleur et de souffrance. Près d'eux se trouvent deux statues d'hommes nus qui représentent la Résistance. Le chiffre à gauche de la stèle représente l'intelligentsia, à droite la classe ouvrière. Les chiens sont assis à leurs pieds - c'est de la souffrance et de la loyauté.

Monument national

Au-dessus du bas-relief de la souffrance se trouve une statue d'une femme à moitié nue tenant un enfant d'une main, les pieds appuyés sur sa cuisse, au-dessus d'elle se trouve une colombe. Cette composition parle de victoire, de paix, de vie nouvelle. Les colombes s'envolant de l'arrière du monument sont la libération.
Devant la stèle sur les piédestaux, il y a deux lions, le symbole des Pays-Bas. Onze urnes avec de la terre sont attachées au mur semi-circulaire blanc derrière la stèle. Elle a été enlevée des lieux de mort et des sépultures de guerre dans toutes les régions du pays. Chaque urne porte les armoiries de la région d'où provient le sol.

Des églises

La plupart des églises d'Amsterdam appartiennent au mouvement protestant dans le christianisme.C'est pourquoi vous ne verrez pas l'intérieur de ces temples richement décorés d'icônes et de statues : cet enseignement rejette le culte des icônes et des images, puisque Dieu doit être traité directement, et non par un intermédiaire.

Pour cette raison, à un moment donné, l'intérieur des temples, qui appartenaient auparavant à l'Église catholique et ont été transférés aux protestants, a subi une transformation importante : tout à l'intérieur est strict et ascétique. Cela vaut également pour la plus ancienne église de la ville, Oude Kerk. Cependant, on ne peut pas dire que les églises catholiques sont totalement absentes dans la capitale des Pays-Bas. Ils le sont, et la basilique la plus importante de la ville est l'église Saint-Nicolas dans les murs.

Oude Kerk

Oude Kerk

Église de st. Nicholas, également connu sous le nom d'Oude Kerk, qui signifie "Vieille église" - c'est le bâtiment le plus ancien de la ville : sa construction a commencé en 1330. Le temple est situé au 23 Oudekerksplein, dans le quartier rouge.

Une église en bois a été construite à l'emplacement d'une petite chapelle en bois et d'un ancien cimetière, de sorte que le sol à l'intérieur du temple est constitué de pierres tombales.

Il faut noter ici queaprès l'achèvement de la construction pendant des siècles autour du temple et à l'intérieur, les habitants ont été enterrés: plus de dix mille habitants de la ville sont enterrés ici. Y compris - l'épouse de Rembrandt, dont les œuvres sont exposées dans le temple.

Les bâtisseurs ont dédié la basilique à St. Nicolas, qui est le saint patron des marins, des marchands, des enfants. Par conséquent, à l'intérieur du temple, vous pouvez voir des modèles et des images de navires.

Initialement, le temple appartenait à l'Église catholique, il y avait donc de nombreuses icônes, images de saints. Dans la seconde moitié du XVIe siècle. Le protestantisme est devenu populaire, à la suite duquel la période de l'iconoclasme a commencé. À la suite de la peinture, les statues des saints ont été endommagées ou détruites et le temple a été converti pour le ministère protestant. Par conséquent, tout à l'intérieur semble spacieux et ascétique. La toiture est particulièrement intéressante : c'est la plus grande toiture en bois du Moyen Âge.

Aujourd'hui, les services religieux ont lieu à Oude Kerk tous les samedis à quatre heures de l'après-midi. Depuis 1450, la plus ancienne cloche de la ville appelle aux services.

Oude Kerk

Les touristes qui souhaitent visiter l'attraction à un autre moment doivent acheter un billet. De temps en temps, des concerts, des dîners, des présentations ont lieu ici, il y a aussi la possibilité de louer les locaux du temple pour des événements sociaux.

Les visiteurs avec des enfants doivent savoir queaprès cinq heures du soir dans les maisons autour de l'église les "prêtresses de l'amour" commencent à travaillerque l'on voit clairement à travers les vitrines. Par conséquent, à ce moment-là, il est préférable que les enfants quittent le quartier.

Église occidentale

Église occidentale

L'église occidentale (Westerkerk) est située à Prinsengracht, 281. Elle se trouve à 700 mètres de la place principale et non loin de la maison d'Anne Frank. C'est une église protestante fonctionnelle, qui est très populaire parmi les citadins. De plus, il est intéressant de noter qu'au début, le temple n'était pas aimé par la population commune, car il était choisi par les riches habitants de la ville. C'est la raison pour laquelle l'église du Nord (Noorderkerk) a été construite pour les pauvres d'Amsterdam.

Église occidentale

La construction de la Westerkerk a commencé en 1620 et a duré onze ans. L'église occidentale est considérée comme le temple le plus haut d'Amsterdam, car son clocher s'élève à 85 m au-dessus du sol. À l'intérieur se trouve un carillon (c'est le nom d'un mécanisme d'un groupe de cloches exécutant une mélodie), qui bat le temps. Son marteau pèse 200 kg et la plus grosse cloche pèse 7,5 tonnes.La plate-forme d'observation, située au centre de la tour, offre l'une des plus belles vues panoramiques sur les environs. L'escalade est cependant assez difficile : les marches sont raides, étroites, il faut y aller en s'accrochant à la corde.

L'église est connue pour le fait que Rembrandt y est enterré. Où exactement, l'information n'a pas été conservée. La reine Beatrix (Beatrix der Nederlanden) s'est également mariée ici en 1966.

Église d'Orient

L'église orientale (Oosterkerk) est située à Kleine Wittenburgerstraat, 1. Elle a été construite au 17ème siècle. exactement comme une église protestante dans le style de la Renaissance néerlandaise. Le besoin d'un temple est né parce que la population protestante à Amsterdam augmentait régulièrement et que les églises existantes débordaient.

Église d'Orient

La construction a commencé en 1669 et a été achevée deux ans plus tard. Les constructeurs ont placé l'entrée principale du temple du côté du canal. Comme beaucoup d'églises protestantes, le temple a l'air modeste, l'intérieur est ascétique. Cependant, il est très léger et confortable à l'intérieur.Sur le toit il y a une petite tour d'horloge, sur laquelle la cloche sonne l'heure toutes les demi-heures.L'orgue a été installé en 1871. De nombreux citoyens célèbres sont enterrés à l'intérieur de l'église, dont l'architecte du temple, Adriaan Dortsman.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le prêtre de l'église de Jacobus Overduin a été arrêté par les nazis pour avoir prié pour la libération des enseignants des écoles chrétiennes qui croupissaient en captivité allemande. Après cela, les services dans le temple se sont arrêtés pendant un certain temps. Yakubus a passé longtemps dans des camps de concentration, a survécu, est revenu et a commencé à servir.

L'église a été fermée en 1963 pour cause de délabrement et est restée longtemps vide. La reconstruction n'a été réalisée que dans les années quatre-vingt. De nos jours, des expositions temporaires et des concerts y sont organisés. La salle peut accueillir 150 spectateurs. L'horaire est disponible sur le site :www.oosterkerk-amsterdam.

Église luthérienne ronde

L'église luthérienne ronde (Ronde Lutherse Kerk) est située à Singel, 11. C'est le monument principal du baroque hollandais. Le temple a été construit entre 1668-1671. Comme les luthériens étaient considérés comme des étrangers, ils n'étaient pas autorisés à construire des temples avec des tours. Par conséquent, l'église a été arrondie et un cygne a été représenté sur une petite tour installée sur un dôme, symbole des luthériens.

Église luthérienne ronde

En 1822, un incendie n'a laissé que les murs extérieurs de l'église. Lors de sa restauration, les architectes ont pleinement adhéré à l'aspect d'origine et ne l'ont quasiment pas modifié. Seul le dôme de la tour est devenu plus haut et a été légèrement décoré dans le style roman. Parallèlement, un nouvel orgue est installé dans le temple.

En 1935, les luthériens quittèrent l'église. Les services se sont terminés et des concerts ont eu lieu ici à la place. En 1975, le bâtiment a été loué à des luthériens par l'hôtel Sonesta voisin. Il était relié au temple par un tunnel souterrain, et depuis lors, il n'est possible d'entrer à l'intérieur du site qu'en accord avec l'administration.

En 1984, l'orgue du temple a été restauré et dix ans plus tard, le dôme a brûlé avec le toit. Il a fallu un an et demi pour le restaurer. Le temple est actuellement loué à l'hôtel Renaissance. Pour le voir de l'intérieur, vous devez traverser le tunnel souterrain, accompagné d'un garde. Ici, vous pouvez voir des colonnes impressionnantes, des galeries, un orgue, une chaire et assister à un concert. Une salle de conférence est également disponible.

Église Saint-Nicolas dans les murs

L'église Saint-Nicolas à l'intérieur des murs ou Basiliek van de Heilige Nicolaas se trouve à Prins Hendrikkade 73, en face de la gare. C'est l'une des rares églises catholiques actives à Amsterdam.

Église Saint-Nicolas dans les murs

Le temple a été érigé à la fin du XIXe siècle dans le quartier rouge, près des remparts de la ville. Lors de l'élaboration du projet, l'architecte a combiné plusieurs styles architecturaux à la fois. Des éléments néo-baroques et néo-Renaissance sont particulièrement bien visibles sur la façade de l'église. A l'intérieur, l'intérieur est beaucoup plus riche et intéressant que dans les églises protestantes de la capitale : les murs sont décorés d'icônes, de vitraux, de sculptures, de dorures et d'un plafond sculpté.

Maisons de personnages célèbres

De nombreuses personnes célèbres vivaient à Amsterdam. Parmi eux se trouvent les artistes Vincent van Gogh et Rembrandt, le philosophe Spinoza. Il y a aussi une maison où la famille d'une fille juive Anne Frank s'est cachée pendant l'occupation nazie. De son journal intime, les gens ont appris ce que c'était que de se cacher pendant plusieurs années, de s'inquiéter, d'espérer... Et de mourir sans attendre une lueur d'espoir.

Maison Rembrandt

Maison Rembrandt(Museum Het Rembrandthuis) est situé dans l'ancien quartier juif, à Jodenbreestraat, 4. L'artiste a acquis ce local en 1639, alors qu'il était très populaire, et y a vécu jusqu'à sa faillite, qui est survenue en 1656. Maintenant, il y a un musée ouvert en 1911 g.

Les visiteurs ne devraient pas s'attendre à ce que les peintures de Rembrandt soient exposées, mais 260 de ses 290 estampes peuvent être vues ici. Des objets ménagers, des meubles de l'époque sont également exposés dans la maison : si les propres objets de l'artiste n'ont quasiment pas été sauvés, l'ambiance a été recréée grâce à l'inventaire réalisé par les avocats pour la vente aux enchères des objets de Rembrandt. Les visiteurs du Musée Het Rembrandthuis peuvent visiter l'atelier, la cuisine, les chambres du grand peintre, admirer les œuvres des élèves et du professeur de Rembrandt. Plus de détails sur le musée ici :www.rembrandthuis.

Maison Anne Frank

La maison Anne Frank Huis est située à Prinsengracht, 263-267, à 900 mètres de la place du Dam. Cette jeune fille juive est devenue célèbre grâce au journal qu'elle a écrit pendant l'occupation nazie.

La famille d'Anne Frank est venue d'Allemagne à Amsterdam en 1933 après l'arrivée au pouvoir d'Hitler. Ici, ils ont vécu tranquillement jusqu'à ce qu'en 1940 l'Allemagne occupe les Pays-Bas. Toutes les tentatives du père de la jeune fille pour obtenir des visas pour la famille et quitter le pays ont échoué.

Maison Anne Frank

À l'été 1942, la sœur d'Anna, Margot, reçoit une convocation de la Gestapo. La famille a compris : ils doivent se cacher. Ensuite, ils ont déménagé dans un abri préparé à l'avance sur Prinsengracht, dans les murs de l'ancienne usine, qui abritait l'entreprise fondée par le père d'Anna. La famille a vécu ici jusqu'à l'été 1944, lorsque le traître, dont le nom n'a jamais été établi, a été trahi. Pendant tout ce temps, Anne Frank a tenu un journal, décrivant des événements, des observations, des sensations.

Après que la famille Frank soit tombée entre les mains de la Gestapo, ils ont été envoyés à Auschwitz. En février-mars, Anna et sa sœur meurent du typhus ; seul son père survit à la guerre. En 1947, le journal de la fille a été trouvé et publié, qui est devenu largement connu du fait qu'il a pu unir dans le destin de la fille l'histoire tragique de tout le peuple.

Le musée Anne Frank lui-même est situé au numéro 163. Pour l'agencer, ils ont utilisé des entrées de journal, ce qui a permis de recréer complètement l'atmosphère de l'époque. La maison #265 est une maison de jeunes. En savoir plus sur le musée ici :www.annefrank.

Musée Van Gogh

Musée Vincent Van Gogh(Musée Van Gogh) est situé à Museumplein, 6. Bien que l'artiste ait vécu à Amsterdam pendant un certain temps, il n'a pas vécu dans ce bâtiment : la maison a été construite après sa mort. Mais la plus riche collection de ses peintures est conservée ici, parmi lesquelles - Tournesols (Zonnebloemen), Chambre à coucher à Arles (Slaapkamer te Arles), Mangeurs de pommes de terre (De Aardappeleters). Il existe également une collection d'estampes de maîtres japonais rassemblées par van Gogh, une immense bibliothèque.

Musée Van Gogh

Le complexe muséal se compose de deux bâtiments. La maison principale a été construite en 1973. Il s'agit d'une structure rectangulaire de quatre étages faite de béton et de verre. L'exposition permanente occupe les trois niveaux supérieurs. Les œuvres de Van Gogh sont situées au deuxième étage, au quatrième - des toiles d'artistes célèbres liés à son travail. Parmi eux, des tableaux de Claude Monet. Également dans le musée, vous pouvez voir des lettres de van Gogh, dont la plupart ont été écrites à son jeune frère Theo.

Le deuxième bâtiment était destiné aux expositions temporaires. La première exposition dans ses murs était consacrée à Theo van Gogh, grâce à qui la collection du frère aîné a été conservée. Les peintures ont été héritées par le fils de van Gogh, qui les a remises à l'État en 1962.

Il vaut mieux acheter des billets pour le musée sur le site internet le matin, afin de tout considérer sereinement (il vaut mieux utiliser un audioguide) : il y a beaucoup de monde ici pendant la journée. Plus de détails sur le musée ici :www.vangoghmuseum.

Structures défensives

Après le début du développement et de la croissance rapides d'Amsterdam, de nouveaux murs défensifs ont été érigés à chaque fois autour des nouvelles frontières de la ville. Ils ont survécu à ce jour principalement sous la forme de plusieurs tours.

Tour de la monnaie

La tour de la Monnaie (Munttoren) est située à Muntplein, 12/14, au confluent du canal Singel et de la rivière Amstel, à 700 mètres de la place du Dam. Il faisait autrefois partie de la porte de la ville Regulierspoort, par laquelle les résidents et les visiteurs de l'Amsterdam médiéval entraient dans la ville.

Tour de la monnaie

Regulirspourt a été construit à la fin du 15ème siècle. La porte se composait d'un corps de garde et de deux tours. Mais au bout d'un siècle et demi, un incendie endommagea gravement le Regulierspoort, ne laissant que le corps de garde et une partie de la tour ouest. Un an plus tard, le portail est restauré dans le style Renaissance. La partie supérieure de la tour devient octogonale, décorée d'une horloge, d'une flèche et d'une statuette de taureau (au XVe siècle, il y avait un parc à bestiaux près de la Regulierspoort).

Un carillon a été installé au sommet de la tour. Actuellement, trente-huit cloches jouent une mélodie toutes les quinze minutes. C'est deux de plus qu'à l'origine.

La tour a reçu son nom moderne en 1672. Après que les troupes de Grande-Bretagne et de France eurent occupé une partie importante des Pays-Bas, il devint problématique de livrer des métaux précieux aux villes où les pièces étaient frappées. Le problème a été résolu en rééquipant la maison des gardes pour la frappe des pièces. Malheureusement, cette partie du portail n'a pas survécu : la maison des gardes a été démolie au XIXe siècle pour la remplacer par un bâtiment de style néo-Renaissance.

Montelbanstoren

La Tour Montelbaanstoren est située à Oudeschans 2, à un kilomètre de la place principale de la ville. C'est une haute structure au bord du canal. Rembrandt habitait non loin de là. En 1644, il peint un bâtiment dans l'un des tableaux.

Tour Montelbanstoren

La tour a été construite au début du XVIe siècle. après l'expansion d'Amsterdam, l'émergence d'un nouveau quartier et de murs de forteresse, dont Montelbanstoren faisait partie. En plus du nom officiel, le bâtiment s'appelait Malle Jaap, ce qui signifie « stupide Yap ». La raison - il y avait une période où les cloches de la tour sonnaient hors de propos.

Au fil du temps, la ville s'est encore agrandie et Montelbaanstoren a perdu sa signification défensive. Après cela, il a été décoré d'un toit de style Renaissance, et il a lui-même été augmenté à 48 m, grâce à quoi les cloches ont été mieux entendues dans les environs.

Montelbanstoren a été construit sur un terrain instable, donc au début du 17ème siècle. il s'est effondré. Mais il fut bientôt restauré. De 1878 à 2006 À l'intérieur des murs de Montelbaanstoren, il y avait une autorité de gestion de l'eau, dont la tâche était de surveiller le niveau d'eau des canaux locaux. De 2010 à 2013, le bureau de la Stichting Secret Garden Foundation, dédié à la protection des droits des minorités sexuelles, s'y trouvait. Voici maintenant le bureau d'une station de bateau privée.

Tour des lamentations

La Tour des Lamentations (Schreierstoren) est située à Prins Hendrikkade, 94-95, près de la gare. Il a été construit en 1487 et portait alors un nom différent - Schrayershoucktoren, qui signifie une tour pointue : ici le mur de la forteresse tournait à un angle aigu. Le Schreierstoren faisait partie de la porte par laquelle les gens sortaient ou entraient dans la ville. Au fil du temps, le son du mot a changé et s'est transformé en "pleurer". Selon la légende, de là, les épouses des marins accompagnaient leurs maris aux voyages en mer, sanglotant au sommet de la structure.

Tour des lamentations

Fait intéressant, en 1609, Henry Hudson partit de Schreierstoren à la recherche de la route occidentale vers l'Inde. En conséquence, il a découvert l'île de Manhattan, la rivière Hudson et la côte nord-américaine de New York à Terre-Neuve.

Dans la seconde moitié du XXe siècle. la tour a été restaurée, un café a été ouvert, où vous pouvez ressentir l'atmosphère médiévale d'Amsterdam. Selon les touristes, le meilleur moment pour photographier la tour est à l'aube, lorsque le soleil illumine magnifiquement le côté est de la tour.

Chambre de pesée

La chambre de pesée (De Waag) est située au Nieuwmarkt, 4. C'est le plus ancien bâtiment laïque de la ville : les historiens pensent qu'il a été construit en 1425, puis après cinquante ans il a été agrandi lors de la construction des murs de la ville. Jusqu'à la fin du XVIe siècle. De Waag faisait partie de la porte de la ville de St. Antoine (de Sint Antoniespoort geheten). Puis la ville s'est agrandie et le besoin d'eux a disparu.

Chambre de pesée

Au XVIIe siècle. à l'intérieur des murs de la tour, il y avait un service de pesée qui pesait les marchandises pour les marchés. Au sommet de l'édifice se trouvaient les corporations d'artistes, de marchands, de maçons. Leurs emblèmes ornent toujours le bâtiment. Il y avait aussi une guilde de médecins, sous laquelle fonctionnait un théâtre anatomique, où les étudiants étudiaient la structure des organes internes des cadavres humains. Rembrandt a également assisté à ces cours, qui ont abouti à la peinture "Leçon d'anatomie du Dr Tulp" (De anatomische les van Dr. Nicolaes Tulp). Il s'agissait d'une commande pour un portrait de groupe des chirurgiens présents à l'autopsie.

Au XIXème siècle. La chambre de pesée s'est fermée. Après cela, un atelier de meubles, une caserne de pompiers et des archives ont été situés ici à différentes époques. Au siècle dernier, les murs du bâtiment abritaient le musée d'histoire et le musée historique juif. Quand ils ont quitté le bâtiment, il est resté vide pendant plusieurs années.Il y a maintenant un restaurant à De Waag.Bientôt, le bâtiment sera très probablement fermé pour restauration, car il s'affaisse fortement sur le sol marécageux.

Musées

Musée de la ville

Musée de la ville(Stedelijk Museum) est situé à Museumplein (10). Sa nouvelle aile ressemble à une immense baignoire composée de 217 panneaux.

Musée de la ville

Le Stedelijk Museum a été fondé en 1895 dans le but d'éduquer les habitants de la ville sur l'histoire du développement d'Amsterdam. Parmi les objets exposés se trouvaient des pièces de monnaie, de l'artisanat en argent, des meubles, des bijoux. On pouvait aussi y voir des armes et à quoi ressemblait une pharmacie médiévale.

Au début du XXe siècle. la majeure partie de l'exposition a été transférée dans d'autres musées, et ici les œuvres de peintres hollandais et français modernes ont été placées. Jusqu'en 1972, parmi les expositions du musée figuraient des œuvres de van Gogh. Dans les années 70, les dernières pièces de la collection historique ont été retirées du Stedelijk Museum, après quoi il est devenu un musée d'art moderne à part entière.

Les clients du Stedelijk Museum peuvent voir des peintures de Picasso, Claude Monet, Renoir. Les œuvres de Malevitch (Malevitsj) sont représentées par 29 œuvres.

Musée d'État

Musée d'ÉtatRijksmuseum(Rijksmuseum) est situé Place du Musée, 1 (Museumstraat, 1). C'est l'un des musées d'art les plus visités au monde.

Musée d'État Rijksmuseum

Le Rijksmuseum a été fondé en 1808 par Louis Bonaparte, et non à Amsterdam, mais à La Haye (Den Haag). Mais la même année, les expositions ont déménagé dans la capitale des Pays-Bas et ont été hébergées dans le palais royal. En 1885, ils ont été transférés dans un bâtiment spécialement construit sur la place du Musée, après quoi le musée a été ouvert aux visiteurs. Au cours d'un siècle et demi, cette structure a été reconstruite, agrandie et réparée à plusieurs reprises. Une collection historique était logée dans l'aile est.

Parmi les expositions du Rijksmuseum, vous pouvez voir des sculptures, des peintures de maîtres asiatiques et européens, une collection historique et des gravures. Modèles intéressants de maisons de poupées, qui sont une visualisation des maisons des riches citoyens d'Amsterdam. Il y a beaucoup d'œuvres de maîtres hollandais des XVe-XIXe siècles. Parmi eux se trouvent les toiles de Vermeer, Hals, de Hooch. Au deuxième étage, il y a une peinture de Rembrandt "La Ronde de Nuit" (Nachtwacht).

Musée Archéologique

Musée archéologique Allard Pearson(Allard Pierson Museum) est situé à Oude Turfmarkt, 127. Il a été nommé d'après le professeur Allard Pearson, qui a vécu dans la seconde moitié du XIXe siècle, a enseigné l'archéologie à l'université locale. Ses activités ne se limitaient pas à cela : le professeur participait souvent à des expéditions, dont il rapportait des artefacts intéressants. Elles devinrent la base du musée archéologique, ouvert trente ans après la mort de l'archéologue à l'initiative de son fils.

Musée archéologique Allard Pearson

Au début, le musée occupait le dernier étage d'un des bâtiments de la Weesperzijde. Au fur et à mesure que le fonds se reconstituait, la question s'est posée de la nécessité de locaux plus spacieux. En conséquence, le musée a déménagé à Sarphatistraat, et en 1934, il a été officiellement ouvert. En 1967, la banque centrale néerlandaise a libéré le bâtiment sur le Oude Turfmarkt. Par conséquent, les autorités de la ville ont proposé au musée de s'y installer, ce qui a été fait.

Maintenant, parmi ses expositions, vous pouvez voir les collections égyptiennes, grecques, romaines et étrusques. Voici des sarcophages, des momies, des céramiques, des objets d'art antiques. En plus des expositions permanentes, des expositions temporaires consacrées à certains pays et à certaines époques y sont organisées.

Musée NEMO

Musée de la technologie et de l'industrie (Musée des sciences NEMO) est situé à Oosterdok, à 2 kilomètres et demi de la place principale de la ville. C'est un endroit très intéressant pour les enfants et les adultes. Ici, vous pouvez assembler et démonter un ordinateur de vos propres mains, tout apprendre sur l'ADN, les drogues, divers phénomènes naturels que les gens rencontrent dans la vie quotidienne.

Musée NEMO

Le musée a été fondé en 1923 dans une maison située sur Rozengracht. Il s'appelait alors le Musée du Travail. En 1997, l'exposition a été déplacée dans un bâtiment de cinq étages spécialement construit pour elle. Le musée a reçu son nom moderne en 2000. En plus du fait qu'il abrite un grand nombre d'expositions scientifiques, un grand centre scientifique est situé dans l'enceinte du centre scientifique NEMO. Un autre avantage du musée est la plate-forme d'observation au dernier étage, qui offre une vue magnifique sur la vieille ville.

 

Deux ou trois heures suffisent à un adulte pour découvrir le musée, les enfants s'y intéresseront toute la journée.

Malheureusement, presque toutes les informations ici sont uniquement en néerlandais ou en anglais, il n'y a presque pas de données en russe. Le billet est valable toute la journée et vous pouvez l'utiliser pour entrer et sortir du musée sans aucun problème.

Musée du Canal

Les canaux d'eau qui traversent Amsterdam au loin sont l'un des monuments les plus célèbres de la capitale des Pays-Bas. Sans surprise, en 2001, le musée Het Grachtenhuis qui leur est consacré a ouvert ses portes à Herengracht, 386.

Ici, vous pouvez voir de nombreuses expositions intéressantes liées à l'histoire des canaux, à partir du jour où le premier d'entre eux est apparu. Par exemple, il sera intéressant de savoir qu'à une certaine époque, ils faisaient partie de la ligne défensive de la ville, car ils se défendaient contre les attaques d'ennemis extérieurs, jouant le rôle de douve devant les murs de la forteresse.

Vous pouvez explorer le musée par vous-même, mais l'excursion sera beaucoup plus intéressante. Il est également possible de prendre un audioguide en anglais, allemand, français, italien ou espagnol. Après la visite du musée, le voyage à travers les canaux d'Amsterdam sera beaucoup plus intéressant.

quartier rouge

quartier rouge

Le quartier rouge (De Wallen) est la partie la plus ancienne d'Amsterdam. Il est situé à quinze minutes à pied de la gare.
Maintenant, cet endroit est connu comme l'une des plus grandes régions du monde où les services sexuels sont ouvertement commercialisés. Et peu de gens savent qu'au départ il y avait beaucoup de monastères ici. Après la réforme en 1578, ils ont été transformés en orphelinats, orphelinats et prisons. La plus ancienne église de la ville, Oude Kerk, est également située ici, où des services sont parfois célébrés.

Comme De Wallen était situé près du port, les marins y passaient leur temps lorsqu'ils débarquaient. D'où la spécificité des services dans ce quartier, et la lutte contre la prostitution n'a pas été couronnée de succès : les maisons closes illégales ont prospéré. L'impulsion pour le développement de la prostitution était le fait qu'à la fin du XIXe siècle. de nombreuses maisons du quartier ont été abandonnées, et des prostituées s'y sont installées.

Le phénomène connu sous le nom de raamprostitutie (prostitution de vitrine) est apparu dans les années 1930. le siècle dernier. Les filles ont commencé à louer de petites chambres et à appeler les clients par la fenêtre. En 1994, un centre d'information sur la prostitution a été créé, qui a également commencé à organiser des visites du quartier rouge.

À la fin du XXe siècle. la prostitution en Hollande a été légalisée, mais après un certain temps, le mouvement contre la traite des êtres humains s'est intensifié dans le pays. En 2007, un monument en bronze dédié aux prostituées a été érigé à De Wallen. Elle s'appelle "Belle".

Belle

Il n'y a pas seulement des magasins pertinents dans le quartier, mais aussi des théâtres sexuels. En 2014, le Musée de la prostitution (à propos de Red Light Secrets - Musée de la prostitution) a été ouvert. Il est situé dans un ancien bordel à Oudezijds Achterburgwal, 60H. Il initie les visiteurs à l'histoire et à la vie actuelle des prostituées.

Théâtres

A Amsterdam, il y a beaucoup de théâtres d'orientations et de genres variés. Ici vous pouvez voir de l'opéra, du cirque, des représentations théâtrales, écouter du jazz, admirer le jeu des mimes.

Arrêter

Le principal théâtre d'opéra et de ballet est le National Opera Stopera, situé à Amstel, 3.

Le bâtiment est intéressant car l'administration de la ville et l'opéra sont situés à l'intérieur de ses murs. La combinaison de ces deux mots a donné au théâtre son nom actuel - Stopera. Le bâtiment a été construit en 1988 - et c'est maintenant le principal théâtre du pays. Vous pouvez voir ses performances ici :www.operaballet.nl, il est préférable d'acheter des billets à l'avance.

Il existe de nombreux autres théâtres très intéressants dans la capitale des Pays-Bas. Les plus connus d'entre eux sont :

  • Stadsschouwburg - le premier opéra d'Amsterdam, est apparu en 1774. Il est maintenant situé dans un bâtiment construit en 1890. Non seulement des opéras classiques, mais aussi modernes, des pièces de théâtre et des ballets y sont mis en scène. Par exemple, ici vous pouvez voir les Chroniques de Narnia. Situé Stadsschouwburg à Amstel, 3.stadsschouwburgamsterdam.nl;
  • Le Concertgebouw est l'une des plus belles salles de concert des Pays-Bas. Situé à Concertgebouwplein, 10.www.concertgebouw.nl;
  • Théâtre Royal Carre (Koninklijk Theater Carre) - se spécialise dans une variété de spectacles. Ici vous pouvez voir des spectacles de divers genres : opéra, spectacles de comédie, ballets, comédies musicales, cirque, festivals de théâtre. Adresse : Amstel 115/125.carre.nl;
  • Théâtre en plein air d'été (Het Vondelpark Openluchttheater) - ouvert du 5 mai au 11 septembre, vendredi, samedi, dimanche. Les représentations sont gratuites. Ce sont des spectacles d'humour, des spectacles de cirque, des concerts, des spectacles pour enfants, des spectacles divers. Situé au centre du Vondelpark.www.openluchttheater.nl;
  • Bimhuis - Le jazz et le théâtre musical improvisé se trouvent au Piet Heinkade, 3.bimhuis.com;
  • Le théâtre de pantomime Het Veem est le seul théâtre de ce genre aux Pays-Bas. Les meilleurs mimes du monde se produisent ici, et vous pouvez voir un mélange de pantomime avec des spectacles de ballet, de clown et traditionnels. Le théâtre de pantomime est situé à Van Diemenstraat, 408-410veem.maison.

zoo

L'entrée principale dezoo Artis(Artis Zoo) est situé au Plantage Kerklaan 38-40, à un kilomètre et demi de la place principale. Elle a été fondée en 1838. Puis un jardin a été aménagé sur un site en dehors de la ville et la construction de nouvelles structures a commencé.

Les premiers habitants du zoo étaient des cerfs, des singes, des perroquets. Puis une hyène, un éléphant, un boa constrictor sont apparus. Lorsque le zoo Artis a eu cent ans, en raison de la situation financière difficile, il était presque fermé. Pendant la guerre, il a été gravement endommagé par les bombardements. Après la fin des hostilités, le zoo a été restauré et en 1988 un planétarium a été ouvert ici.

Zoo Artis

Actuellement, la superficie du zoo Artis est de 14 hectares, où poussent plus de 200 types de flore, 900 espèces d'oiseaux et d'animaux vivent de différents côtés de la terre. En outre, il y a des aires de jeux pour enfants, des restaurants, des cafés. Divers événements culturels sont organisés périodiquement.

fr_FRFrançais